top of page
Rechercher

L'enfant intérieur, c'est quoi ?

Récemment, un ami me demandait ce qu'est l'enfant intérieur. Oui, au fait, c'est quoi l'enfant intérieur ? La première fois où j'en ai pris conscience, je travaillais dans un cours avec une personne et un ami est venu nous demander de l'aide pour le libérer d'une énième entité. Au moment de la lecture, mon amie me dit : "ça n'est pas ce que je vois, ce que je vois, c'est un tout petit garçon terrorisé dans sa grotte". Merci Agnès ! Tu avais mis le doigt dessus.


Qu'est-ce qui s'est passé ? En fait, ce qui ressemblait à une entité ou à un agglomérat d'énergie négative, était en fait, la conscience et les programmes d'un enfant souffrant, resté "coincé" dans sa souffrance, qui avait peur, était en colère et demandait de l'aide. Il demandait l'écoute et l'aide, le soutien qu'il n'avait pas reçu, ou ressenti, lorsqu'il était enfant.


J'ai alors commencé à travailler sur cet enfant souffrant. Chaque fois que j'avais un client en séance de ThetaHealing, je vérifiais ses programmes d'enfant et bingo ! presque à chaque fois, c'était là. J'utilisais le test du pendule dans lequel le corps sert de pendule pour savoir si un sentiment ou un programme est présent ou pas au niveau du subconscient. Je pouvais lui faire tester : "Je me sens soutenu" et la réponse était "oui" et ensuite, lui faire tester : "Mon enfant intérieur se sent soutenu" et la réponse était "non". Alors, j'ai creusé, jusqu'à ce que je comprenne que l'enfant souffrant, celui que l'on a jamais écouté, celui que l'on a jamais soutenu, bercé, caressé, encouragé, etc. est toujours présent, tapi dans ce qui lui sert de refuge, et lorsque la personne se retrouve dans une situation qui réveille ces manques, cet enfant souffrant se réveille et se met à taper du pied, à trembler ou à hurler pour qu'on l'entende et que l'on prenne soin de lui.


L'enfant souffrant est souvent comme une deuxième personnalité à l'intérieur de la personne. Elle peut emmener dans la dépression ou elle peut se manifester sous la forme d'accès de colère inexpliqués où la personne peut dire : "on ne s'occupe jamais de moi", "je n'existe pas", "on ne m'écoute jamais", etc.


Notez que je parle d'enfant souffrant plutôt que d'enfant intérieur, pourquoi ? J'ai pris conscience de la différence lorsqu'un enseignant m'a demandé : "Chantal, sais-tu ce qu'est l'enfant intérieur ?" J'ai commencé à parler de l'enfant souffrant, et il m'a dit : "Non, l'enfant intérieur est juste un autre mot pour l'Être". J'avoue qu'il m'a fallu du temps pour comprendre ce qu'il voulait dire.


Réfléchissons à ce qu'est l'enfant lorsqu'il va bien : l'innocence, la joie, l'émerveillement, tout est possible, aucune limite, intuitif, tout ce que dont nous nous éloignons à partir de 6-7 ans. Eh oui ! L'enfant intérieur, c'est cela ! C'est l'Être infini de joie, d'amour, illimité que nous sommes.


Alors, j'ai compris que ce qu'il fallait faire, c'est aller voir l'enfant souffrant et s'occuper de lui, de ses manques d'amour, de ses manques de sécurité, de ses manques de contrôle, ses manques de soutien, ses blessures, et le guérir. Et lorsque l'enfant souffrant est guéri, il sort de sa cachette, il s'expanse, il devient l'enfant intérieur libre et rayonnant et libère à son tour l'adulte que nous sommes.


Et c'est pour cela que j'ai créé le séminaire "Libérer son enfant intérieur", parce que je vous souhaite de guérir votre enfant souffrant pour vivre libre et joyeux !






15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page